Gérard Cahiez

Photo Gérard

Gérard Cahiez a soutenu sa thèse en 1973 à l’Université Pierre et Marie Curie (Paris VI) sous la supervision du Professeur Jean-François Normant. Son travail de thèse portait sur la carbocupration d’alcynes terminaux (réactifs de type vinylcuivre).

Il a ensuite rejoint le CNRS.

Après une année post-doctorale dans les laboratoires de Roussel Uclaf (devenu depuis Sanofi) où il a travaillé sur la chimie des stéroïdes, il est revenu à l’Université Pierre et Marie Curie et, en 1980, il devient Directeur de Recherches au CNRS.

Il rejoint ensuite en 1993 l’Ecole Supérieure de Chimie Organique et Minérale (ESCOM) à Cergy-Pontoise où, jusqu’à 2008, il occupa le poste Directeur de la recherche et de Professeur de chimie.

De 2000 à 2009, il fut aussi le directeur de l’UMR 8123, Unité Mixte de Recherche CNRS–Université de Cergy Pontoise–ESCOM.

En 2009, il intègre l’UMR CSPBAT à l’Université Paris 13 en tant que Directeur de Recherche au CNRS.

Enfin, en 2013, il déménage son groupe de recherches à l’IRCP (Institut de Recherche de Chimie Paris) de l’école Chimie ParisTech (ENSCP).

La recherche développée depuis 1973 porte sur l’utilisation des composés organométalliques en synthèse organique et plus particulièrement sur la chimie des composés organomanganeux.

Actuellement, parallèlement à la chimie des composés organomanganeux, il s’intéresse également à la mise au point de nouvelles réactions organométalliques hautement sélectives comme par exemple les réactions de couplages catalysées par des métaux non toxiques et peu coûteux comme le fer ou le manganèse mais aussi le cuivre ou le cobalt.

2057total visits.

Selective Organic Synthesis and Organometallic Catalysis